YOGA SANTÉ: LE NERF VAGUE

Mis à jour : oct. 1


Pour comprendre l'implication du nerf vague dans notre schéma corporel, nous avons besoin d'abord de comprendre le fonctionnement de notre système nerveux. Il se divise en plusieurs branches permettant d'effectuer plusieurs actions en même temps, conscientes et inconscientes.

UN POINT DE RAPPEL SUR LE SYSTÈME NERVEUX :

Pour vous donner une image simple, disons que notre système nerveux se divise en deux grandes branches. Il y a le système nerveux volontaire qui dirige tous nos gestes, nos sens, notre parole, c'est notre moyen d'interaction avec le monde qui nous entoure.

Il y a aussi le système nerveux autonome. Il concerne toutes les actions automatiques et involontaires de notre corps, c'est dans notre monde interne. Il se divise lui-même en deux sous-catégories comme le montre le schéma suivant:


Il est important de savoir que lorsque le système sympathique est en action, le parasympathique tombe dans l'inaction et inversement. Ces deux systèmes ne fonctionnent pas en même temps. Je vous invite à consulter notre article sur le Yoga Restoratif qui reprend plus en détails les effets du stress sur le corps et l'esprit.

ACTIVATION DES MÉCANISMES DE STRESS:

Lorsque nous subissons un pic de stress, notre système parasympathique passe dans l'inaction pour permettre à notre corps de réagir fasse au danger. Ce sont en quelque sorte des réactions "primitives" qui sont ancrées dans notre ADN pour répondre à une peur.

Notre système nerveux volontaire va percevoir le danger grâce aux sens et ce message est envoyé au cerveau. Il relaie ensuite l'information vers les glandes surrénales qui produisent l'adrénaline nécessaire pour déclencher les réactions physiologiques propres au système nerveux sympathique ( accélération cardiaque, respiratoire et sanguine... etc ).

LA FONCTION DU NERF VAGUE:

Le nerf vague va permettre au corps de retourner dans un état de relaxation et ainsi de repasser du fonctionnement sympathique (stress) au fonctionnement parasympathique (relax).

Il est important de comprendre le trajet du nerf vague pour réaliser ses implications au niveau de nos organes et nos autres systèmes. Il est aussi appelé nerf pneumogastrique car il passe par les poumons et les organes gastriques. Voici un schéma, il est représenté en pointillés blancs:

Sur ce dessin nous voyons très clairement le trajet de ce nerf que l'on dit crânien. En effet au lieu de suivre la gaine protectrice de la moelle épinière, il se prolonge le long du crâne pour descendre par la gorge. Ce nerf se divise ensuite en plusieurs ramifications qui rejoignent les poumons et le cœur. La section principale continue son chemin et passe à travers un orifice du diaphragme pour poursuivre sa course vers les organes gastriques. Il est la connexion directe entre nos organes vitaux et notre cerveau.

Lorsque le cœur bât normalement, que la respiration est calme, le nerf vague envoie un message à notre cerveau qui dit qu'aucun danger n'est en vue , il va ensuite faire basculer le corps dans le système nerveux parasympathique et les fonctions vitales vont reprendre leur cours (digestion, cicatrisation, croissance, sommeil ... etc ).


COMMENT UTILISER CE SAVOIR EN YOGA:

Certaines postures de yoga peuvent venir déclencher des réactions au niveau du nerf vague. C'est bon à savoir lorsque l'on souffre de stress chronique et que le corps n'arrive pas à retourner à son état de fonctionnement normal. Il s'agit ici de venir berner notre nerf pour qu'il relaie à notre cerveau la sensation que tout va bien et que tout est sous contrôle.

  • Les postures où l'on dirige la tête vers le bas comme dans la photo 1, le chien tête baissée, aide à ralentir le rythme cardiaque et la pression sanguine, indicateur de calme pour le nerf vague.

  • Il en va de même pour les posture ou les jambe sont dirigées vers le haut comme sur la photo 2, avec la posture de la cascade.

  • Les postures en plan incliné telle que celle du pont sur la photo 3 ont aussi pour effet de calmer le système nerveux grâce à l’afflux sanguin qui se dirige ver le cœur.

  • Les torsions permettent d'exercer une pression sur le nerf vague au niveau des organes internes qui va le stimuler comme sur la photo 4.

  • De la même manière les asanam avec un dos rond et le ventre rentré vers l'intérieur, comme dans la pose du chat en photo 5, stimule le nerf vague.

  • Les ouvertures de poitrine telle que la pose de la vache sur la photo 6 vont aussi permettent de le relaxer.


UTILISER VOTRE SOUFFLE:

Le meilleur moyen de vous calmer efficacement et d'activer le nerf vague, c'est encore de respirer profondément. Le Pranayama (exercices de respiration) avec des rétentions de souffle aideront à ralentir sensiblement votre rythme cardiaque et la sensation de stress qui parcourt votre corps (à ne pas faire si vous êtes enceinte). La concentration sur la respiration vous permettra aussi de détacher votre esprit de cette phase d'anxiété.

PRATIQUONS ENSEMBLE:

Sur notre studio de yoga en ligne Citananda, je vous propose une séquence de Vinyasa douce pour déstresser et expérimenter les postures qui vont stimuler votre nerf vague. Voici un extrait de ce cours que vous pouvez retrouver en intégralité en souscrivant à l'un de nos forfaits. Nous vous souhaitons une très bonne pratique.



  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram