YOGA : INTÉRÊTS DES FLEXIONS AVANT



Quand on pense aux flexions avant, on imagine surtout un travail de souplesse qui implique de profonds étirements au niveau des muscles postérieurs. Il y a cependant beaucoup d'autres bénéfices à pratiquer ces postures tant sur l'aspect anatomique, que physiologique, que mental ou encore émotionnel.

 


UNE FAMILLE D'ASANAM COMPLÈTE :


On retrouve nombreux intérêts dans les flexions avant pour les muscles et les articulations mais elles agissent aussi sur notre système digestif, rénale, immunitaire voir même sur les systèmes cardiovasculaire et lymphatique lorsqu'on les pratique debout. Elles sont un excellent moyen de travailler la souplesse du corps tout en activant nos fonctions vitales.



 

> BIENFAITS POUR LES ARTICULATIONS ET LES MUSCLES :


  • Allongement de la colonne vertébrale.

  • Réalignement des vertèbres, aide à la bonne santé du dos en générale.

  • Étirement des muscles intercostaux dans la partie postérieure de la cage thoracique.

  • Relâchement des épaules et de la nuque.

  • Souplesse de l'articulation de la hanche.

  • Renforcement de la sangle abdominale et des muscles fléchisseurs de la hanche.

  • Étirement des muscles fessiers, des ischions jambiers et des mollets.

  • Favorise la souplesse de la partie postérieure des jambes.



> DE NOMBREUX INTÉRÊTS POUR NOS ORGANES :


  • Amélioration des fonctions abdominales : digestion, élimination, métabolisme.

  • Effet détox sur le corps par la stimulation des reins et du foie.

  • Renforcement du système immunitaire par stimulation de la rate.

  • Activation du système lymphatique quand les flexions avant sont pratiquées debout.

  • Action système cardiovasculaire lorsqu'elles sont pratiquées debout. Le cœur ralentit.

  • Équilibre du système nerveux et hormonale par ralentissement du cœur.

  • Stimule le système cérébrale par un afflux de sang et d'oxygène vers le cerveau.

  • Participe à l'élimination de la graisse abdominale qui se trouve autour des organes.

  • Soulage les douleurs menstruelles, à pratiquer assis, telle que la pose de l'enfant.




> BÉNÉFICES POUR NOTRE MENTAL :


Il faut savoir faire preuve de patience lorsque l'on aborde les flexions avant. C'est le genre d'asanam qui va demander une pratique régulière pour une progression lente. Il faut de l'entraînement avant de se sentir parfaitement bien dans la pince par exemple, à moins de bénéficier d'une certaine souplesse bien entendu. Prendre son temps, accepter les capacités du corps et ses limites sont de très bons exercices mentales qui nous installent dans le moment présent.


Ces asanam sont aussi très introspectifs. Replié sur soi-même, on s'enferme dans une bulle protectrice qui nous installe dans un climat de bien-être. Je pense entre autre à la pause de l'enfant sur le dos qui est aussi une flexion avant et qui permet un profond relâchement émotionnel.



 

CONTRE INDICATIONS :


Malgré tout l'intérêt de pratiquer les flexions avant, elles restent cependant à éviter dans certaines situations. En cas de doute, demandez conseils à un professionnel de la santé.


  • A éviter chez la femme enceinte de plus de 5 mois pour ne pas comprimer le fœtus.

  • A éviter en cas de douleurs de sciatiques où le faire avec avis médical.

  • En cas de problèmes de dos, demander des recommandation à un spécialiste.

  • A éviter lors de diarrhée, de maux d'estomac trop important.

  • Attention au flexion avant debout si vous avez des problèmes de pression sanguine.



 

PROGRESSEZ DANS LES FLEXIONS AVANT :


Outre une bonne dose de patience, vous pouvez utiliser quelques trucs et astuces pour vous facilité la tâche et réussir à éprouver de la détente dans ce genre de postures.


> UTILISEZ VOTRE SOUFFLE :

Laissez votre souffle vous guider et essayez de détendre vos muscles un peu plus à chaque expiration. Laissez la gravité vous poussez doucement vers le bas. Utilisez les inspirations pour allonger votre colonne car c'est plus compliqué de se pencher vers l'avant quand la colonne forme une courbe.


> AIDEZ VOUS AVEC DU MATÉRIEL :

Pour les variations assises, rehaussez le niveau de vos hanches par rapport à celui de vos genoux en glissant un bloc ou une couverture roulée sous les fesses. Ainsi il vous sera plus facile d'allonger la colonne et de pencher vers l'avant. Glissez une sangle derrière la plante les pieds et tirer dessus avec vos mains afin de vous aider à rapprocher votre buste de vos jambes.


> PRATIQUEZ RÉGULIÈREMENT :

Les flexions avant sont de bons exercices d'étirements. Vous pouvez les inclure facilement à la fin de votre cours de yoga ou d'une séance de sport. La fibre musculaire est plutôt flexible et en les pratiquant souvent, vous gagnerez progressivement en souplesse.


> PENSEZ AUSSI À :

- Rentrez le ventre pour activez le muscle fléchisseur de la hanche.

- Pliez un peu les genoux si le dos est trop rond ou la tension trop forte derrière les jambes.

- Dégager les muscles fessiers de votre assise et avoir les ischions bien plantés dans le sol. - -- Basculez votre bassin vers l'arrière, poussez le sternum vers l'avant.



 

PRATIQUONS ENSEMBLE


Voici une vidéo de 15 minutes qui a pour objectif de vous aider à créer une routine afin de faire gagner en aisance dans les flexions avant. Pratiquée régulièrement, cette séance vous permettra d'observer des résultats concrets dans la profondeur de vos postures.




 


86 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout