MON APPRENTISSAGE DU YOGA À LA SOURCE

Mis à jour : oct. 1


Lorsque j' ai voulu passer ma formation professorale de yoga, j' ai directement tourné mon regard en direction de l'Est. Il me paraissait logique, de remonter à la source de cette pratique, pour y recevoir des enseignements traditionnels. Beaucoup d'écoles en Inde proposent des formations intensives en un mois, ce qui me semblait parfait pour pouvoir commencer au plus vite ma nouvelle carrière de professeur.

LE CHOIX DE L'ÉCOLE:

J'ai eu la chance, il y a quelques années de faire un premier voyage touristique en Inde avec une amie dans une région qui avait tout particulièrement touché mon cœur. Dans le Sud de la province de Goa, le petit village de Palolem, niché entre mer Arabique et jungle luxuriante, m'appelait pour un autre pèlerinage.

Ayant trouvé mon point de chute, il me restait donc maintenant à choisir mon école. Je me suis rendue sur le site web de Yoga Alliance qui répertorie tous les établissements certifiés du monde et j'ai choisi la plus recommandée de la région où je voulais séjourner.Ce sera donc Trimurti Yoga School qui m'accueillera pendant ma formation. Logé en plein cœur de la jungle avoisinante, mais tout de même à une distance respectable de la plage et du village, ce petit coin du monde fut un véritable foyer pour moi et un refuge pour mon esprit. Imaginez un îlot de verdure chatoyant avec en son centre un puit sans fond de connaissances où les élèves peuvent venir s'abreuver de savoir. C'est l'image que j'ai envie de garder de cet endroit qui restera toujours gravé dans ma mémoire.

ARRIVÉE EN INDE :

Mon premier conseil est de prévoir de l'argent liquide locale. Toutes les transactions se font en cash et vous devez en débourser pour payer le taxi qui vous amène à votre école (mon trajet était de 1 h 30). Les distributeurs sont difficiles à trouver et ne fonctionnent pas toujours avec les cartes étrangères. Donc prévoyez une petite somme de départ pour ne pas vous retrouver sans rien.

Mon deuxième conseil serait d'arriver quelques jours à l'avance histoire de vous habituer au fuseau horaire, à la chaleur et de profitez de l'ambiance de la région. Vous n'aurez plus trop temps de le faire lorsque les cours auront commencé. Allez rencontrer les vaches et les chiens qui se prélassent sur la plage, profitez d'un Mango Lassi bien frais en terrasse et baignez-vous dans une mer chaude qui prend des teintes dorées au couché du soleil. Si vous êtes chanceux, vous verrez peut-être même quelques dauphins jouer dans les vagues et des singes postés sur les rochers qui admirent eux aussi les couleurs du jour qui tombe. Passez par le marché pour rencontrer les locaux, goûter aux spécialités du coin et vous imprégner de la culture indienne. Un petit tour en tuktuk ponctue votre journée magnifiquement au retour.


LES CHOSES SÉRIEUSES :

Le premier jour de classe nous nous découvrons, élèves et professeurs, tous d'ici et d'ailleurs. Le tour du monde en un tour de table. Cette vingtaine de personnes qui composaient notre groupe arrivaient des quatre coins de la planète pour se retrouver à cet endroit précis, ce petit lopin de terre loti dans la jungle indienne. Il y avait déjà quelques chose de mystique dans l'air. Nous découvrons aussi notre école, nos chambre et notre Shala qui seront notre foyer pour les semaines à venir. Le tout est entouré d'une végétation luxuriante qui amène beaucoup de fraîcheur au climat lourd et humide de la région.



Notre Shala possède de larges ouvertures pour laisser passer l'air et sont couvertes par des filets antimoustiques transparents qui nous laissent entrevoir la jungle environnante où pullulent des animaux que nous pouvons clairement entendre mais rarement voir. Il y a cependant deux espèces mammifères bien présentes sur le campus: vaches et chiens sauvages font régulièrement des apparitions drôles et inopinées dans l'école.


Dès le premier jour, le ton est lancé: cette formation est très concentrée, nous avons moins de quatre semaines pour digérer un programme d'apprentissage lourd. Il va falloir se relever sérieusement les manches. Notre emploi du temps se découpe ainsi:


4h30 : Levé

5h00 : Mantra et chant traditionnel ou méditation

5h30 : Cours de yoga matinal

7h00 : Petit déjeuné

8h00 : Anatomie

10h00: Pause

10h15: Philosophie du yoga

12h00: Déjeuné

13h30: Culture générale de yoga ( ex: Chakram )

15h00: Pause

15h15: Ajustement et Alignement

17h00: Pause

17h15: Cours de yoga du soir

19h30: Repas du soir et temps libre


Les premiers jours , je n'avais pas la discipline de me coucher de bonne heure. Je passais la soirée à écrire dans mon journal, réviser, communiquer avec mes proches restés en France et au Canada, et faire connaissance avec les autres élèves. Parfois, nous sautions le repas du soir à l'école pour filer en tuktuk au village afin de nous délecter de la cuisine locale. La nourriture à l'école était bonne un peu trop équilibrée. Après quelques jours là bas , nous avions faim de sucre et de gras ... Au bout d'une semaine passée à l'école, nos journées intenses avaient pris le pas sur nos escapades nocturnes, nous nous couchions le plus tôt possible chaque soir.

DÉROULEMENT DES JOURNÉES:

Le réveil sonne à 4h30 du matin et j'ai l'impression que j'ai à peine eu le temps de dormir. Je m'asperge le visage d'eau fraîche, fais une rapide toilette et je file vers le Shala. J'évite en chemin une large bouse de vaches laissée en cadeau par nos chères demoiselles sacrées (je me souviens aussi de ce matin où je n'ai pas su l'éviter, nous marchons très souvent pieds nus... ). Je présente mes hommages au gardien de l'école: un large chien sauvage qui nous accompagne toujours le long du chemin jusque la grille. Au moment où je m'installe au sol avec les autres élèves, la voix gutturale de notre professeur de mantra Vamsi retentit dans la pièce. Nous sommes comme hypnotisés par ces mots que nous ne comprenons pas mais qui font résonner en nous une énergie immense.

Le cours de yoga du matin est toujours le plus intense. Mes professeurs principales étaient toutes deux des yoginis très accomplies et d'excellentes pédagogues. Elles redoublaient d'originalité dans leurs séquences de Vinyasa afin de nous apprendre des transitions intéressantes et des enchaînements de postures très étudiés.

La classe d'anatomie était ma préférée car je suis passionnée par le fonctionnement du corps humain. Un petit conseil, si vous voulez avoir une longueur d'avance sur les autres élèves et gagner du temps une fois sur place, réviser au préalable les os et les muscles du corps humains en anglais. Cela m' a permis de libérer du temps pour des choses qui me semblaient plus importantes à apprendre.

Le cour de philosophie était le plus intéressant. Notre professeur est un moine Vedic qui vit de manière très simple et ascétique. Il fut une belle inspiration pour nous, nous guidant vers une vie sans superflu, des plaisirs simples et un bonheur durable. Je vous conseille de lire l'ouvrage " Yoga Sutra " de Patanjali puisqu'il est en est principalement question dans cette matière.

Le cours de culture générale du yoga est dispensé par Vamsi. Il nous aide à comprendre le côté plus spirituel et énergétique du yoga. Encore une fois, si vous ne voulez pas vous sentir noyé sous le flot d'informations lorsque vous arrivez en cours, prenez soin de revoir le système des chakram ou les différentes sortes de pranam (énergies) par exemple. Cela vous évitera d'entendre tout un tas de nom que vous ne connaissiez pas auparavant et ce sera beaucoup plus simple de les retenir une fois sur place. Dans mon cas, on avait tous reçu le programme des cours à l'avance et cela m'a donc été facile de voir sur quels sujets j'avais des lacunes et les combler avant de partir pour l'Inde.

Le cours d'alignement et d'ajustement était aussi un grand fondamental. Nous apprenions les constructions de bases des postures tout en trouvant des moyens de modifier l'asana pour que chaque élève puisse la pratiquer à son propre niveau. C'est une des choses les plus importantes à savoir dans la mesure où nous seront amenés à guider des personnes dans les postures et les ajuster en cas de mauvais ou dangereux alignements.

La séance de yoga du soir était beaucoup plus douce que celle du matin. Les professeurs prenaient en considération notre niveau d'énergie au fur et à mesure que les jours passaient et nous offraient même parfois des séquences restoratives de yoga Nidra. J'adorais ces moments où nous faisions du yoga sur une ambiance de soleil couchant, avec les singes qui courraient et sautaient sur le toit du Shala pour passer d'un arbre à l'autre. L'atmosphère était vraiment magique.

Vers la fin du mois, nous occupions chacune de nos soirées à réviser. On se faisait des quiz entre nous et des Q.C.M. afin de tester nos nouvelles connaissances pour l'épreuve écrite. Nous travaillions aussi sur notre pratique avec un examen par petit groupe . Chaque élève devait présenter 30 minutes de séquence en synergie avec les autres afin de former un cours de 2 heures dirigé par 4 professeurs. On devait communément trouver le thème et s'accorder sur l'ordre d'apparition de chacune. Nous étions stressées au moment de l'examen. Pour ma part, quand est venu l'instant d'enseigner pour la première fois à une quinzaine de personnes, jouant la validation de mon diplôme au passage, toutes mes craintes se sont envolées. J'étais concentrée, passionnée et enivrée par une énergie folle. Notre cours a eu beaucoup de succès et nous avons toutes passées notre certification haut la main.



La remise de diplôme est un moment très solennelle, ponctuée de fortes émotions. Je me souviens avoir pleuré à grosses larmes quand j'ai reçu mon morceau de papier car c'était pour moi la consécration de ce mois d'efforts en Inde, de toutes ces années d'entraînement quotidiennes au Canada et surtout le passeport pour une nouvelle vie. Je suis encore émue aujourd'hui quand je repense à ce moment.

C'était aussi l'instant des adieux, avec mes nouveaux amis, avec les professeurs et notre école bien aimée. Nous savions qu'il serait difficile de tous nous retrouver une fois encore au même endroit. La nostalgie se mêlait à la joie dans un tourbillon d'émotions indescriptible. Nous exaltions quand nous nous sommes tous rendus une dernière fois au restaurant du village. Certains parlaientt de leur retour au pays, d'autres de leur futurs voyages, nous avions tous des projets plein la tête.

Cette petite épopée en Inde et cette formation furent pour moi une expérience inoubliable et je voyage souvent là-bas, dans mon esprit. Je me rappelle avec plaisir les odeurs, les couleurs, les saveurs et de cet univers enchanté de la province de Goa.

PRATIQUEZ AVEC MOI:

Je vous propose d'expérimenter la séquence que j'ai proposé lors de mon passage à l'examen. Voici un petit extrait de cette enchaînement que vous pouvez retrouvez en intégralité dans mon studio de yoga en ligne Citananda. Souscrivez à l'un des forfaits pour avoir accès à des dizaines de vidéos à thèmes et styles de yoga variés.


  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram