GAGNER EN SOUPLESSE AVEC LE YOGA

Mis à jour : mars 20



UN PROCESUS ÉVOLUTIF :


La souplesse correspond à l'aptitude des muscles à s'allonger. Entre d'autres mots, c'est la capacité que l'on a de pouvoir étirer notre fibre musculaire. La souplesse se travaille !! Donc, ne partez pas du constat que vous n'êtes pas souple et que vous ne pouvez rien y changer. Le muscle est en effet la fibre qui s'étire le mieux, juste après la peau. Il est donc possible avec de l'entraînement d'arriver à plus d'aisance de mouvement. Comme un élastique, le muscle va gagner en souplesse en tirant dessus progressivement et sans violence, sinon ça casse !!


INTÉRÊTS DE LA SOUPLESSE :


Travailler la souplesse musculaire s'avère indispensable si l'on veut garder ou acquérir une bonne capacité de mouvements. L'élasticité des muscles offre une plus grande ampleur dans les mouvements sportifs, favorise une meilleure récupération musculaire après l'effort (détendre le muscle, éviter les crampes) , limite le risque de se blesser et améliore la performance. C'est intéressant dans le cadre un sport, qui demande beaucoup de force musculaire, de travailler la souplesse pour garder de la mobilité mais aussi de la stabilité .


Les étirements après l'effort sont indispensables pour se débarrasser de l'acide lactique qui se trouve dans nos muscles. C'est une substance produite par le corps qui nous aide à assimiler le sucre pour le transformer en énergie pendant l'effort mais qui se transforme en poison s'il n'est pas éliminé. C'est à cause de cette substance que l'on peut expérimenter des crampes ou des contractions musculaires. Pensez à vous étirer pour ne pas souffrir inutilement !!



LE YOGA POUR ACQUÉRIR UNE MEILLEURE SOUPLESSE :


La répétition des mouvements comme dans par exemple les salutations au soleil ou la tenue des postures pendant plusieurs minutes comme en Hatha yoga permettent d'augmenter rapidement l'élasticité des muscles.


En choisissant certains asanam on peut cibler une chaîne musculaire en particulier qui pourrait en avoir besoin plus qu'une autre. Certaines partie de notre corps sont plus souples et d'autres plus rigides en fonction de nos habitudes de vie, du sport que l'on faisait étant jeune ou nos activités plus récentes, nos blessures … Bref à vous de choisir ce dont vous avez besoin. Voici quelques exemples qui visent certains muscles en particulier.


LES FLEXIONS AVANT :


Elles aident à allonger les fessiers, les muscles à l'arrière des cuisses (les ischions jambiers) ainsi que les mollets. c'est aussi un bon exercice pour la souplesse du dos.

ex : la pince, le chien tête en bas, la flexion avant debout …



POSTURES SUR LES GENOUX :


Ces asanam étirent les quadriceps et permettent à ce gros réseau fibreux de 4 muscles de trouver l'étirement qui leur conviennent.

ex : le chameau, le héros, la pose de l'enfant …



LES OUVERTURES DE POITRINE :


L'étirement s'applique sur la fibre musculaire des abdominaux dans ce cas précis , la poitrine, les épaules et les pectoraux profitent aussi de cette action.

ex : le poisson, le danseur, le guerrier renversé …



ATTRAPER LES GROS ORTEILS :


Ce sont des postures qui permettent de progressivement allonger la fibre musculaire en poussant les talons vers l'avant.

ex : version du bateau, bébé heureux, la pose de Vishnu

Ne manquez pas nos prochains articles , cliquez ici.

EN PRATIQUE :


Je m'appelle Emmanuelle et je vous guide au cours d'une séance de yoga matinale qui vous permettra d'étirer le corps tout progressivement. Vous pouvez aussi utiliser cette séquence après un gros effort physique afin de permettre à vos muscles de s'étirer et se détendre.


Voici un extrait de ce cours que vous pouvez retrouver en intégralité dans notre studio de yoga en ligne Citananda. En souscrivant à l'un de Nos Forfaits vous avez accès à une centaine de séquences de yoga avec des thèmes bien précis et des styles variés pour pratiquer où vous voulez et quand vous voulez.


A bientôt sur le tapis !!




35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout